OUBLIER CAMILLE, lecture d’été ?

Le cœur brisé de Yanis se lirait-il bien à la plage ? C’est ce que me laisse penser le foisonnement d’articles élogieux sur Oublier Camille pendant ce mois de juillet !

La petite souris du web : « Un beau roman sur les sentiments adolescents, (…) bien mené, profond. » (ici)

LivresAdos : « Le traitement de la question est mené avec finesse et le dénouement est lui aussi soigné. Le lecteur se laisse emporter dans cette quête de soi. La conclusion permet de rappeler que la norme n’existe pas en matière de sentiment ni de maturité sexuelle. Intéressant ! » (chronique ici)

Vivrelivre : « Un court roman percutant au style sobre qui aborde un sujet peu commun : la construction de l’identité masculine (…) évoqué(e) à la fois avec pudeur et force. » (chronique complète ici)

Bilodoh sur Babelio : « Loin de l’insouciance qu’on prête souvent à la jeunesse, (…) une soixantaine de pages pour se rappeler qu’il n’est pas facile d’apprendre à aimer.»

Saomalgar sur Babelio : « Un très beau roman sur l’Amour et les sentiments très forts que l’on éprouve à l’adolescence, mais aussi sur les questions que les adolescents se posent sans oser les poser réellement. Roman très touchant, très émouvant, qui va interpeler les adolescents