L’Est, du Sud au Nord

INTERBIBLY-Reims-compositeUne région qui soutient le livre, on espère que ça va durer (avec la nouvelle grande région)! De mes 4 jours à arpenter les lycées de Champagne-Ardennes avec la super équipe d’Interbibly, je retiens :

Des lycéens futurs hôteliers, restaurateurs, coiffeuses, commerciaux, comptables, auxiliaires de vietous adorables. Des fins inédites à Ma réputation écrites par des élèves très doués. Des bandes-annonces filmées, des « voky », des dessins, des photos, des goûters gastronomiques. Des vrais fans et d’autres qui font semblant de ne pas s’intéresser. Des questions spontanées, des profs courageux et motivés. Le lycée-ville de Reims et ses 2000 élèves! Un dessert : l’Idéal Chaumontais. Et la gentillesse de mes guides d’Interbibly, une association qui a peu d’équivalent en France et qui m’a fait traverser la région de son extrême sud au nord des Ardennes.

Enfin, je retiens aussi, avec une certaine amertume, que dans toute la France, les établissements scolaires où l’ambiance semble bonne, les relations entre élèves paisibles et bienveillantes, les profs détendus, sont presque toujours des bâtiments modernes, aérés, propres et bien conçus. Tandis que les établissements dont les profs comme les élèves semblent stressés et où l’ambiance fait parfois peur, sont presque toujours sinistres et à la limite de l’insalubrité. A force de le constater, la relation de cause à effet semble si évidente que le sentiment d’injustice augmente et qu’on se prend à rêver d’une solution toute simple (bien que coûteuse)…

JournalHauteMarne-21-04-2016JournalHauteMarne-21-04-2016bis