Distorsions temporelles et conquête spatiolittéraire

Le temps éditorial et celui de la création s’étirent et se contractent. Mon dernier roman, Golden Valley, est paru il y a deux ans. J’avais achevé de l’écrire 18 mois auparavant, fin 2014, une éternité! Depuis, mes « seules » parutions avaient été les trois premiers tomes de la série Les Grandes Années.

Et voici qu’en 2018, des projets en chantier depuis 5 ans se télescopent soudain avec des écritures encore toutes fraiches. Sans que mon rythme de travail n’ait changé, cette année six nouveaux livres voient le jour, dont deux romans ado-jeunes adultes, heureusement très différents!

Le 14 juin, en même temps que le tome 4 des Grandes Années, Le manoir de la peur, paraît le premier d’entre eux, La planète des 7 Dormants, roman de SF que je qualifierais de New-Old-School, auquel j’ai consacré plus de temps qu’à aucun autre avant. Dans ses habits de lumière, ciselés avec soin par les éditions Nathan (merci Cécile Verdier, Eva Grynszpan et toute l’équipe pour le travail et l’accompagnement bienveillant), il s’apprête à démarrer une véritable conquête spatiale : celle des lecteurs !

Bon voyage!

REVUE DE PRESSE

Actualitté : C’est avec brio qu’Aymon nous fait découvrir une galerie de personnages tous plus intrigants les uns que les autres, dans un univers de space opéra qui regorge de dangers (…) Par des chapitres courts et efficaces, l’auteur nous balade de mystère en mystère et l’on dévore les pages à vitesse grand V, tant on se prend au jeu. Un roman qui réussit à embarquer aux côtés de protagonistes complexes dans un voyage des plus atypiques que l’on ne peut que recommander.

L’ado accro aux livres : Ce livre est vraiment incroyable (…) et toutes les inventions extraordinaires! On s’attache beaucoup aux membres de l’équipage et mon préféré a été Danco que j’ai trouvé vraiment génial. Je n’aime pas beaucoup la science-fiction mais j’ai beaucoup accroché à ce livre qui est magnifiquement écrit. Foncez l’acheter !