Bon anniversaire, Talents Hauts!

Les éditions Talents Hauts ont 10 ans!

Maternelles-10ansTHTalents Hauts, c’est la maison qui m’a “découvert” en tant qu’auteur, et Mélanie Decourt, la première dont la corde sensible ait été touchée par ma voix écrite. “Découvert”, cela veut dire qu’on y a pris la peine de me lire, alors que je semblais sorti de nulle part et que les contes (d’un autre genre) que je proposais ne correspondaient pas forcement aux canons de rentabilité d’un secteur dont j’ignorais tout. Ce n’est donc pas une mince affaire, et le “Celui-là, je l’adore!” de Mélanie Decourt a ouvert en moi une première porte sur le nouveau tour que ma vie allait prendre.

GEANTS-couv-MES-LIVRESC’était il y a cinq ans. Aujourd’hui, Talents Hauts a choisi de mettre en avant 5 “pépites” de leur catalogue (sur plus de 200 titres). Mon Fils des géants, illustré par Lucie Rioland, a l’honneur d’en faire partie.

Les Maternelles, sur France 5, fêtent l’anniversaire dignement, avec une longue interview, visible ici.

Filiatio#17fTout comme le bimensuel belge Filiatio, qui revient sur quelques albums et romans emblématiques, où Perce-Neige et les trois ogresses, “à peine publié et déjà intemporel”, côtoie les romans des collègues Jo Witek, Lénia Major ou Florence Hinckel, parmi de nombreux titres que vous pouvez découvrir en cliquant sur l’image.

Le secret du Prix Chapitre Nature

Le secret le plus fort du monde fait affiche-4partie de la sélection du Prix Chapitre Nature (catégorie jeunesse), des Rencontres littérature, sciences et nature en Brenne, du 14 au 16 mai 2015.

SECRET-couv-MES-LIVRES

Camille et les garçons

EnLibrairieCamilleLIGHTOublier Camille continue de plaire aux garçons :) Deux nouvelles très, très belles critiques (masculines donc), et toujours le personnage du cousin Manu qui plait tant :

La voix du livre : “Elle m’aime, il m’aime ? Et que vaut mon amour ? (…) Comment raconter tout cela à un adolescent ? Gaël Aymon le sait : il les prend au sérieux dans leurs questionnements encore vacillants qui sont pourtant des questions existentielles. (…) Il montre avec simplicité ce que c’est d’être au monde, d’être un homme, d’être amoureux, et qu’on peut toujours chuter, surtout à cet âge, car on se relève et on avance. (…) A lire, entre deux émotions, pour apprendre l’amour, le réapprendre ou le voir dans sa simplicité la plus tendrement maladroite, et la plus sincèrement authentique.”

La chronique complète est ici.

OceeSnape BookAddicted : “Un sujet pas assez présent dans la littérature: l’adolescence, la recherche de soi, mais chez les garçons! (…) J’ai vraiment beaucoup aimé Manu ! J’ai aimé sa manière d’être. Autre chose que j’ai bien apprécié dans ce roman, c’est les références littéraires !”

C’est ici.

Limoges, Berlin et les réputations

cropped-affiche-01-4-bandeau-2014-15-2

C’est parti pour deux jours denses à Limoges, pour présenter Ma réputation, en sélection 3e/2ndes du Prix Passerelles 2015.

Un roman habilement construit sur un thème sensible” selon BNFLa joie par les livres (BNF), dans sa bibliographie sélective sur le harcèlement scolaire, sujet récemment mis en avant par le gouvernement et le très juste documentaire “Souffre-douleurs, ils se manifestent” sur France 2.

Reputation-FrancaisAllemand-KlettLes élèves allemands s’y collent aussi, Das Frankreich-Blog annonçant la sortie du livre annoté chez Klett, avec celle du Parloir d’Eric Sanvoisin, et une prochaine fiche de lecture, lors d’un voyage-lecture en train.

Libre2Lire 2015 à Angers

Ce soir, jeudi 5 février à 18h00, dans le cadre de l’édition 2015 de Libre2Lire les ados bousculent la lecture, je participerai à une rencontre croisée avec Jean-Claude Mourlevat et Jo Witek, à la Bibliothèque de la Roseraie d’Angers, entre deux journées de visites dans les lycées de la ville.

Venez nous voir!Libre2Lire2015

Tendre et saisissante

Le cahier de lecture de Nathan fait une bien jolie critique d’Oublier Camille. Forcément, sur ce livre, les avis de lecteurs masculins (souvent plus rares) m’intéressent. Alors merci Nathan. Plaisant aussi, le parallèle fait avec le roman de l’amie Florence Hinckel, “L’été où je suis né”.

OublierCamille-livresLIGHT“La vie d’un adolescent amoureux, que les sentiments bousculent et malmènent, retranscrits avec cette sincérité propre au personnage, avec justesse, avec douceur par la plume tendre et saisissante de Gaël Aymon. (…) Les mots sont rarement si touchants quand il s’agit d’un garçon. (…) Un court et juste roman pour aller de l’avant, un bref et fort roman pour grandir, un roman pour parler aux adolescents de l’amour.”

Un récit merveilleux

©A l’ombre du saule

©A l’ombre du saule

Perce-Neige et les trois ogresses est un coup de cœur du blog A l’ombre du saule :

“Un superbe conte, un récit merveilleux à la fois empli de pudeur, de douceur, et de force, un véritable coup de cœur.”

La chronique très complète est ici.

Coup de cœur utile (France Bleu)

Ma réputation étaitFRANCEBLEUREPUTATION-couv-WIDGET le livre coup de cœur “et utile” de Léna, sur France Bleu, le 28 janvier 2015, dans La grande librairie.

En écoute ici.

HistoiresDePrincesses-Lito-MES-LIVRESEt puis La Mare aux mots chronique assez justement un recueil dont je ne parle pas beaucoup, c’est vrai, 22 histoires de princesses, chez Lito, et c’est ici.

Double Camille

©promenadesetmeditations.blogspot.fr

© mes promenades…

Oublier Camille chroniqué sur deux blogs. C’est sur Échappées :

Gaël Aymon décrit avec brio les sentiments d’un adolescent dans lequel beaucoup de jeunes se retrouveront. Le ton est juste et l’écriture à la première personne favorise l’identification. Devenir un homme ou une femme ne se fait jamais sans difficultés. Il n’est pas inutile de le rappeler, surtout quand c’est fait avec autant de réussite !”

Et Mes promenades :

“J’ai aimé cette narration à la première personne, ce flot de doutes, ces questions qui s’enchaînent, cette recherche de solutions, ce flou et ce désarroi.”

Extraits de héros

IMG_7885Les Héros oubliés ne paraît que dans un mois, le 4 mars. Mais votre libraire a peut-être déjà les extraits gratuits ;)

Sinon, vous avez toujours une interview sur le site d’Actes Sud Junior pour vous mettre au parfum…

Re-re-réputation

Reimp--MaReputationComment ça, Ma réputation est épuisé dans toutes les librairies? Pas de panique, il vient d’être ré-ré-imprimé!

(Ceci est un message à caractère strictement futile, superficiel et commercial :) )

Ado-lecteurs

ReputationBooksJe ne le fais jamais ici mais, à certains ado-lecteurs de Ma réputation“, que je vais rencontrer ou que j’ai déjà croisés, je voulais juste écrire :

  • Que je suis désarmé lorsque vous venez courageusement, et si souvent depuis un an, me confier que “Cette histoire, c’est exactement la mienne. C’est ma vie.”
  • Que je comprends très bien votre mutisme, quand documentalistes et professeurs se désespèrent que vous ne me disiez pas combien vous l’avez aimé, ce roman. Parce qu’on ne se connait pas, que je suis bien trop vieux, et qu’on n’a rien en commun. A part, parfois, ce livre.
  • Que j’ai observé avec surprise vos critiques spontanées fleurir sur Babelio, prenant le relais de chroniqueurs plus aguerris, pour y confier ne pas être de grands lecteurs (ceux qui me sont peut-être le plus chers).
  • Que les listes d’attente de réservation et les exemplaires volés dans les CDI, me sidèrent, moi qui n’ai jamais rien emprunté au CDI (Y ai-je seulement mis les pieds? Je ne sais plus)
  • Enfin, que je pensais que seuls les chanteurs recevaient des lettres et des emails comme ceux que vous m’avez envoyés.

Moi non plus, je ne sais pas trop quoi vous dire quand vous venez me parler. Parce que je ne vous connais pas, que vous ne me rappelez ni l’ado que j’étais, ni mes enfants, ni mes amis. Mais je suis, vraiment, très heureux du destin de ce roman, entre vos mains à vous, justement. Il n’aura sans doute pas marqué votre vie à jamais. Une ou deux heures entre vos mains, avant d’être oublié, pas de quoi pavoiser, c’est presque rien. Mais vous donnez un sens, pour moi inattendu, à ce livre et c’est aussi beaucoup.

Peut-être tomberez-vous un jour sur ce message. Peut-être le lirez-vous jusqu’au bout. Il n’est écrit ni dans un but promotionnel, ni pour être liké par mes “amis”. Il s’adresse juste à vous, à qui je ne parlerai sans doute pas beaucoup et qui ne me direz sans doute rien, lorsque nos chemins se croiserons.

Aucune complaisance

Camille-RevueLivresPourEnfantsOublier Camille dans La revue du livre pour enfants de la BNF:

“La voix de l’adolescent, tout à ses interrogations et ses contradictions, sans aucune complaisance avec lui-même, sonne de plus en plus juste”

(Merci à GL pour l’image)

 

Magnifique parabole

© 6 à la maison

© 6 à la maison

Dans la cadre du “livre élu“, Le secret le plus fort du monde est chroniqué par le blog 6 à la maison :

“J’ai vraiment trouvé ce conte magnifique, avec des illustrations superbes et très colorées. Cette histoire  n’est pas sans rappeler l’impact des hommes sur la nature.”

La chronique très détaillée et illustrée est ici.

Également dans une sélection de Yanous :

“Un secret que la reine ne révèlera qu’à vous dans cette belle parabole sur le vivre ensemble et le respect de l’environnement.”

Moderne, émouvant… et outil linguistique

MEP_aubergine.inddOpalivres chronique Perce-Neige et les trois ogresses sur Transat FM et sur le site opalivres.com :

“Ce superbe conte est à la fois très moderne et très émouvant.”

Babelio me permet de découvrir l’usage inattendu que certains professeurs font de Ma réputation. Je n’y pensais pas en écrivant mais c’est une plaisante surprise :

“Ce petit livre (…) offre pas mal de pistes d’analyse et la réalisation d’objectifs finaux dans les classes de Langues Modernes par l’analyse de la variation linguistique de la langue des jeunes, le verlan. Le thème est très actuel et  plaira beaucoup à mes élèves. (…) Bref, je conseille la lecture de ce livre à tous les jeunes qui sont obligés de lire un livre pour le cours de français et qui veulent quand même passer un bon moment