OUBLIER CAMILLE, lecture d’été ?

Le cœur brisé de Yanis se lirait-il bien à la plage ? C’est ce que me laisse penser le foisonnement d’articles élogieux sur Oublier Camille pendant ce mois de juillet !

La petite souris du web : « Un beau roman sur les sentiments adolescents, (…) bien mené, profond. » (ici)

LivresAdos : « Le traitement de la question est mené avec finesse et le dénouement est lui aussi soigné. Le lecteur se laisse emporter dans cette quête de soi. La conclusion permet de rappeler que la norme n’existe pas en matière de sentiment ni de maturité sexuelle. Intéressant ! » (chronique ici)

Vivrelivre : « Un court roman percutant au style sobre qui aborde un sujet peu commun : la construction de l’identité masculine (…) évoqué(e) à la fois avec pudeur et force. » (chronique complète ici)

Bilodoh sur Babelio : « Loin de l’insouciance qu’on prête souvent à la jeunesse, (…) une soixantaine de pages pour se rappeler qu’il n’est pas facile d’apprendre à aimer.»

Saomalgar sur Babelio : « Un très beau roman sur l’Amour et les sentiments très forts que l’on éprouve à l’adolescence, mais aussi sur les questions que les adolescents se posent sans oser les poser réellement. Roman très touchant, très émouvant, qui va interpeler les adolescents

Tambour battant!

J’ai bien fait de passer à la Librairie Ravy de Quimper :)
“Un récit d’aventures mené tambour battant dont le charme s’accroît au fil des pages!” Les héros oubliés Tome 1.

8 romans, 10 BD, 16 jurés

JournalMickey-01juillet2015selectionLe journal de Mickey révèle la composition du jury de son Grand Prix littéraire 2015! 16 jurés retenus sur les 400 candidats! Ils ont l’été pour lire les 8 romans et les 10 BD en lice, et pour publier dans le journal de Mickey leurs critiques. Je vous laisse découvrir la sélection dans laquelle le tome 1 des Héros oubliés concourt. Que du bon, que du lourd!

Bonne lecture aux jurés, bonne chance à tous! JournalMickey-01juillet2015

Poésie et délicatesse

Le conte des trois floconsFloconsLivresLIGHT2 lecture de l’été 2015 pour les bibliothécaires de St Etienne du Rouvray.

Un conte merveilleux qui se déploie avec poésie et délicatesse. Une histoire vraiment belle et parfaitement illustrée.”

Haletant et très original

HEROS-couv-presentationLa mare aux mots aime le tome 1 des Héros oubliés :

“Un univers mythologique (qui n’a) rien à envier aux mythologies grecques et égyptiennes qu’on connait davantage. Un roman fantastique haletant et très original

C’est ici.

 

“Le petit Rabelais” soigne ma réputation

PetitRabelais-Angers2015Bravo aux élèves de 3e1 et 3e3, aux professeurs de Lettres, Christine Foucault et Bénédicte Guillet, et à la professeur documentaliste Nathalie Puaud, du Collège Rabelais à Angers, qui ont réalisé cet énorme travail autour de Ma réputation. 35 pages de (très bons) textes décrivant tous les passages du roman selon les points de vue d’autres personnages, recherches des décors, étude de l‘art dans le roman, statistiques sur le harcèlement, enquêtes auprès des parents, quizz, créations de dessins représentant celui de Laura…

Vous avez mis la barre très haut! :)

Pas si charmants!

IMG_20150623_131956Reçu aujourd’hui le superbe recueil de “contes pas si charmants” (je confirme), écrits et joués sur scène par les élèves de CM2 et 6e d’Armentières (Collège Desrousseaux et école Léo Lagrange). Comme chaque année, depuis trois ans, je n’ai pas pu assister à la représentation mais j’en ai lu avec joie le rapport par La voix du Nord, photos à l’appui.

Bravo aux enfants, bravo aux enseignants, et bonnes vacances à tous!

VoixDuNord-Armentieres

Je suis sur IggyBook!

IggyBook-1

IggyBook-2Iggybook c’est quoi? Une plateforme dédiée aux auteurs, pensée pour les auteurs, édités comme auto-édités, que vous ayez des ebooks à vendre ou pas, que vous vouliez juste avoir une jolie vitrine ou des ambitions plus développées. Avec des outils malins, une interface simplissime, pour créer un site pro qui regroupe toutes vos infos professionnelles et vous permettre de vendre (vous même ou pas) vos livres. Vous pouvez aussi créer vos ebooks, bénéficier d’outils marketing etc, etc. Leur slogan? “Les auteurs d’abord”. Pas bête, non? Sans pour autant être contre les éditeurs, ni contre personne. C’est nouveau, c’est français. On y va?

Pour vous faire une idée, allez voir ma page, en cours de construction.

On the radio

Je participerai, avec Chris Leg et Roxane Dambre, à l’émission LAPD (Les As Du Placard), sur Radio VL, ce soir, vendredi 19 juin à 20h, pour un débat concernant le lancement d’Iggybook. Iggy quoi? Pour savoir de quoi il s’agit, vous pouvez aller voir ma page en construction ici, et écouter l’émission .

Signatures chez Temps Livres

Samedi 20 juin de 11h à 13h, je serai à la librairie Temps Livres du Pré Saint Gervais (93), métro Hoche ou Porte des Lilas. Le tome 1 des Héros oubliés est chroniqué sur le site du libraire:

Une ambiance sombre et originale pour un livre intelligent et plein de rebondissements. Vivement la suite !”

A samedi !

Les héros meurent-ils?

La Liberté, Quotidien de Fribourg, présente Les héros oubliés tome 1, et Konnichiwa Martin! Salut Hikaru! de Gilles Abier et Antoine Dole, ici :

“De surprises en trahisons, ce roman ouvre des questions et laisse le lecteur en attente de la suite. Pour ceux qui aiment déjà la fantasy et pour ceux qui aimeraient l’aborder.

Merci Gilles.

Aix-Libris 2015… et 2016!

Dans le monde merveilleux des réseaux (a)sociaux, l’auteur jeunesse se doit de tenir en ligne le journal de bord de ses déplacements professionnels pour 1) faire sa pub, 2) faire rêver des fans imaginaires, 3) faire croire aux autres auteurs qu’il a une vie de rêve, remplie de salons sympas et exempte de coup de blues. Je vais donc m’y employer!

Avec Aix-Libris, j’ai du lourd! Un salon sur l’île d’Aix (à côté de Fort Boyard, pour ceux qui ne connaissaient pas plus que moi), au soleil, avec plages, piscine, zéro voiture, studio individuel… j’en jette encore ou vous êtes déjà en train de me dé-liker pour ne plus lire ce genre de post narquois?

Sauf que je suis quelqu’un de pas drôle, moi. Figurez-vous qu’on ne m’achète pas avec du sable blanc et un bout d’océan (fut-il du bout du monde, qu’on se le dise!). Je suis sans doute trop shooté aux affinités électives. Et c’est avant tout sur ce point que le salon restera pour moi un très beau moment.

D’abord, dans l’ordre, puisqu’on est là pour bosser, parce que des rencontres scolaires archi-préparées, des enseignants et élèves (1700 sur l’île!) comme on aime, dans des lieux qui nous changeaient des CDI et des salles de classes. Avec des dessins, des cadeaux, des sourires et des confidences d’adolescents.

Ensuite parce que les organisateur-trices ont fait un boulot de dingue pour ce projet tout aussi dingue : faire venir tout ce monde sur une île, par bateau, pendant 4 jours. Bravo et sincèrement merci à la belle équipe qui s’est démené, toujours avec le sourire, même lorsque le ciel menaçait de se couvrir. Ce salon va vite être sur la wish list de tous les auteurs de France, je vous préviens!

Enfin, pour les auteurs (et le blogueur). Parce que le huis clos pourrait facilement tourner à la colo d’ados attardés ou à un cauchemar pur et simple, mais qu’on a évité ça. Hubert Ben Kemoun, Mathilde Domecq, Thomas Scotto, Cathy Ytak, Dav, Tom… plein de bons moments, même furtifs. Et puisque ce texte est déjà long (pour du Aymon, c’est déjà presque un roman 😉 ), deux pensées et deux mercis :

Merci, Sophie Dieuaide pour cette piqûre de rappel salutaire : les gens que je préfère sont ceux qui n’ont pas peur de déplaire. Merci Agnès Laroche, compagne de petit-déjeuners en duo qui s’éternisaient toujours, tu sais que tu as sauvé ma réputation et peut-être ma carrière d’écrivain ce weekend. Florence Hinckel-U4 (prononcer hi-nn-ckelle :) ), j’entrevois devant toi une route professionnelle de plus en plus large, pavée d’or et bordée d’arbres de diamants sur lesquels tous les oiseaux du monde viendront chanter tes louanges (sobriété, quand tu nous tiens!). Antoine Dole, je te mets donc au défi qu’il ne reste pas rien de ces moments dans 6 mois, à la foire de Brive.

Ah! Pour ceux qui lisent encore, j’oubliais! Si vous ne m’aimez pas (après tout, ce serait votre droit), ne venez pas sur l’île d’Aix l’année prochaine. J’ai eu la surprise de me voir proposer d’être le parrain du prochain concours d’écriture de nouvelles des collèges de Charente Maritime, que Thomas Scotto avait brillamment dirigé tout au long de cette année. J’ai donc l’honneur et le plaisir de revenir à Aix Libris 2016.

Sur une île

Jeudi, au petit matin, je débarquerai sur une île pour y rencontrer/retrouver plein de beau monde. Une île beaucoup plus accueillante que Pyborrhée, l’île des Héros Oubliés, et pour des aventures que j’espère un peu moins effrayantes. L’île d’Aix, près de la Rochelle, et son salon Aix-Libris.

Des rencontres avec des classes, du CE2 à la 1ere, des dédicaces et, cerise sur le gâteau, une table ronde “écrire pour les ados”, avec Florence Hinckel et Antoine Dole, animée par le célèbre Tom-de-La voix du livre, dont la critique d’Oublier Camille m’avait beaucoup touché.

Alors, vous prenez le bateau?

Coup de cœur de héros

Coup de cœur de la librairie Co-Libris de Meyzieu (69) pour le tome 1 des Héros Oubliés, “Aux portes de l’oubli” :

Coup de cœur! Légendes, magiciens, mystères… une fantastique aventure !

Prix de la ville Cherbourg-Octeville 2015!

Après le Prix Gr’Aisne de Critique, Ma réputation remporte le Prix de la ville Cherbourg-Octeville 2015, décerné par les élèves de 3e et lycée! Merci encore aux ados de porter ce livre depuis presque deux ans avec autant d’enthousiasme.

Une enseignante de collége a eu elle aussi un coup de cœur pour ce roman. C’est ici, sur Les billets de Fanny.